Belmadani Hamza

L’Etablissement de Transport Urbain et Suburbain d’Oran (ETO) a décidé d’augmenter de 10 dinars sur le prix du ticket des bus de 04 lignes suburbaines, desservant Oran et ses localités limitrophes.

En effet, dès le 25 de ce mois en cours, les usagers payeront 30 DA le ticket sur les lignes (HB2), reliant la cité Mohamed Boudiaf à Medina Djedida, sur une distance de 14Km. La ligne (89) reliant El Hamoul à Medina Djedida sur une distance de 17km.

L’augmentation sera également appliquée sur la ligne (69), reliant El Braya à Medina Djedida sur une distance de 14km, ainsi que la ligne (90), reliant Boufatis à Hai Sabah sur une distance de 21km.

Cette augmentation selon la société, entre dans le cadre de la régulation de l’équilibre financier de la société et en application du tarif concernant les longs itinéraires.

Pour rappel, L’Etablissement de Transport Urbain et Suburbain d’Oran (ETUSO) a reçu ces derniers mois de nouveaux bus dans le cadre du plan, visant au renforcement de son Parc avec 100 nouveaux bus. Un premier quota de 10 bus sortis de l’usine de la Société Nationale des Véhicules Industriels (SNVI), a rejoint la Capitale de l’Ouest.  Les premiers bus ont été mis sur la ligne «P1 », reliant le « lycée Lotfi» à l’université de Belgaid. Ces nouveaux bus sont venus remplacer les anciens bus de marque «Vanhool» et dont l’âge a dépassé 10 ans. Notons qu’un grand nombre de citoyens préfèrent les bus de cette société pour l’organisation et le temps de l’itinéraire, au contraire des bus privés, où les dépassements sont quotidiens.

Pour rappel,  l’ETO disposait auparavant d’un Parc de 50 bus, desservant six (06) lignes de transport urbain et suburbain, à savoir : les lignes B, B1, 3, 51, 11 et 37.  Près de 100 bus avaient été loués l’année dernière auprès d’un opérateur privé.

De couleur orange,  ils assurent actuellement une dizaine de nouvelles lignes, entre autres (A) assurant la liaison entre Gambetta et le quartier des Amandiers, 16 entre Aïn El Beida et la gare au quartier du Plateau, ainsi que d’autres lignes, desservant El Kerma, El Braya et Hassi Ameur.

Le Directeur local des Transports a estimé récemment que “la mise en service de ces nouveaux bus est devenue indispensable pour assurer aux usagers une prestation de qualité en matière de transport.

Le réseau de transport et son extension sont au stade de projet, ils méritent d’être renforcés avec de nouvelles lignes.

C’est la seule manière d’inciter les opérateurs privés à se professionnaliser et à suivre l’exemple de l’ETO, qui reste la référence en matière de qualité”, a fait observer le même responsable. “L’ETO est et demeurera la locomotive du transport de la wilaya”, a-t-il ajouté, en mettant en exergue l’importance de la préservation de cette entreprise publique en matière de fréquences et de couverture. L’objectif de cette décision, est de préparer des réseaux du transport en commun des voyageurs, en prévision des Jeux Méditerranéens 2021. M. Rezoug a expliqué également qu’une restructuration des lignes des bus est prévue, en complémentarité entre le tramway, l’Etablissement de Transport ETO et les transporteurs privés,  sur l’approche d’une base participative et de dialogue, pour arriver à une véritable concurrence. Il dira dans ce cadre: «on vise un partage intelligent du réseau est une nécessité, ce qui permettra d’annuler quelques lignes et quelques arrêts et la création d’une complémentarité entre d’autres lignes.»