S.O

Les services de l’hygiène et de l’assainissement relevant de l’APC de Bir El Djir, ont lancé hier matin une grande opération de nettoiement et de curage des avaloirs à travers la commune, une action préventive, contre les inondations à l’approche de la saison des pluies saisonnières. Mieux vaut tard que jamais se disent les citoyens, en voyant les opérations de curage des avaloirs lancées à travers les communes de la wilaya, soulagés qu’Oran n’a pas enregistré les averses qui ont provoqué des dégâts au centre comme à l’est du pays. « Oran se serait noyé si elle avait enregistré les mêmes averses qu’Alger. » a déclaré un habitant de la commune de Bir El Djir en voyant ce que les agents de la commune ont fait sortir des avaloirs. En fait, à Bir El Djir notamment dans les zones abritant des nouvelles cités et habitations à l’exemple de Belgaid, les avaloirs ne sont obstrués que par des bourses des bouteilles et de la saleté mais par des amas et d’agrégats et des déchets de constructions notamment du ciment, du sable et autres produits. « Il est très difficile de retirer du ciment et les agrégats de produits de construction des avaloirs, au lieu d’avancer rapidement dans l’opération de curage des avaloirs on met plus de temps à chaque point, les agents de l’APC ont une tache bien pénible à faire et qui nécessite plus de moyens matériel que prévu. », dira un élu de la commune de Bir El Djir. Notons qu’à travers la localité de Belgaid, plusieurs cités nouvellement construite souffrent du problème de la montée des eaux à chaque saison de pluie, un constat dû, dénonce-t-on, à la mauvaise qualité des travaux de VRD, qui ne respectent pas les normes requises. Dans le même registre, les services de la SEOR, tente actuellement de réhabiliter les avaloirs à travers les routes de la région Est de la wilaya, en dépit des actes de vandalisme et de vol des bouches d’égouts, dénoncés à maintes reprises par ces mêmes services tout en signalant le danger que cela représente pour les piétons ainsi que pour les automobilistes.