La wilaya ne cédera pas au chantage – La liste des familles sinistrées de Plateau a doublé !

1057

Hamra. Fouzia

Le feuilleton des familles sinistrées du quartier de Plateau, ceux dont l’immeuble s’est effondré il y a une semaine de cela, n’est pas prêt à prendre fin. En effet, comme par enchantement, le nombre de ces familles a pratiquement doublé lorsque leur relogement a été programmé. Rappelons que le jour de l’effondrement de l’immeuble numéro 20 de la rue Belghalem Mohamed, du quartier de Sid El Bachir (ex-Plateau), 17 familles ainsi que deux autres censées habiter dans la terrasse de l’immeuble étaient sur place. Le lendemain on a évoqué 20 familles s’étant retrouvées à la rue après cet effondrement. Les 20 familles, avaient en premier lieu refusé les logements que la wilaya avait mis à leur disposition dans la localité de Benfréha, exigeant de ne pas sortir de la commune d’Oran, mais après des pourparlers avec les représentants du wali en l’occurrence le chef du cabinet et le chef de la daïra d’Oran, elles ont fini par accepter n’ayant pas d’autres alternatives.
Il a été alors demandé à ces familles de communiquer à la wilaya la liste des habitants de cet immeuble, pour leur remettre les affectations et les clés de leurs logements, mais à la grande surprise des services de la daïra, jeudi dernier, la liste communiquée comptait 30 familles.
Voulant profiter de la situation, les résidents de l’immeuble effondré ont inclus d’autres familles et même des célibataires dans la liste demandée par les services de la daïra. Cette liste que s’est procurée notre rédaction, illustre la cupidité des familles sinistrées qui n’ont pas pris leçon de leur malheur. Sur cette liste on a découvert que 09 familles résidaient dans le même étage composé de 03 appartements et 04 familles dans la terrasse où étaient érigées juste deux baraques.
Des célibataires et des mariés à la « fatiha » et une jeune fille de 22 ans figurent aussi sur cette liste qui ne compte qu’une dizaine de personnes natives d’Oran. Aux dernières nouvelles, les services de la wilaya et de la daïra ont demandé aux représentants des familles sinistrées de Plateau de revenir à la raison et de se limiter à leur nombre initial, la wilaya ne cèdera pas au chantage.