Chahmi B.

Une nouvelle stratégie pour les entrées d’argent
Dans un contexte économique tendu, mettre en place une stratégie de recouvrement pour réduire les délais de paiement est plus que jamais essentiel pour sécuriser la trésorerie de la commune. Le ministère de tutelle a pris le taureau par les cornes pour essayer de faire rentrer de l’argent aux communes par la création à travers chaque wilaya d’une commission chargée de suivre les recouvrements des communes.
Une stratégie a été donc mise en place à l’APC d’Oran pour un meilleur recouvrement des recettes provenant du patrimoine, droits et taxes. L’APC a ainsi mis en application des nouvelles taxes des biens communaux chargeant une commission pour accélérer le processus de recouvrement. En effet, pour une meilleure perception des nouvelles taxes tarifaires instaurées dernièrement par l’APC d’Oran, une commission mise en place par le maire d’Oran, s’attellera dans les tous prochains jours à des inspections au niveau de l’ensemble des divisions et directions des délégations communales. Nos sources indiquent que le président de l’APC a instruit cette commission pour établir un constat de visu sur les démarches prises par les divisions et directions concernées, en matière de perception des taxes conformément aux nouveaux tarifs approuvés par l’assemblée. Cette décision intervient après un constat faisant état d’un faible taux de perception qui ne dépasse pas les 40%. Selon nos sources, dans une première phase, les membres de la commission chargés de suivi de l’opération sillonneront les établissements scolaires disposant de logements de fonction pour établir un constat sur le paiement des loyers par les occupants, notamment les directeurs des établissements. Nos sources indiquent que bon nombre de bénéficiaires de ces logements ne se sont pas acquittés de leurs loyers depuis plusieurs années. Les mises en demeure leur seront adressées pour régulariser leurs situations. Elles indiquent qu’outre les établissements scolaires, les agents procéderont à la même opération au niveau des locaux commerciaux, des parkings, des stades, des bus et taxis.
Le maire d’Oran veut un état détaillé sur la perception des droits et autres taxes et le recouvrement des créances par la trésorerie, notamment avec l’entrée en vigueur de la nouvelle grille tarifaire relative à certains droits et l’instauration de nouveaux droits, en vertu d’une délibération prise lors de le 3ème session ordinaire de l’APC, le 30 juin dernier. Il veut vérifier par la consultation les états des comptes si effectivement la nouvelle tarification a pris effet au niveau des guichets d’encaissement de la trésorerie municipale et quel en est le taux d’amélioration sur les entrées. Les revalorisations tarifaires ayant fait l’objet d’une délibération communale lors de la 3ème session ordinaire de l’APC concernent notamment les droits de l’occupation du domaine public, l’utilisation des espaces autorisés, les travaux de fouille au niveau de la voie publique, le loyer des kiosques, les locaux communaux occupés par les sociétés et les associations sportives, l’utilisation des infrastructures sportives, et celle des marchés couverts, le stationnement, ainsi que les droits des cahiers des charges relatifs aux marchés.