El Ketroussi Ahmed candidat RND pour l’APC d’Oran – « Nous aspirons à réhabiliter la confiance entre l’élu et le citoyen »

665

J.M

En l’absence de son rival le FLN, le rassemblement national démocratique (RND) tente d’investir dans les jeunes compétence pour relancer la dynamique de travail au sein de l’APC d’Oran, certes la concurrence sera rude, mais la liste compte parmi ses rangs plusieurs jeunes oranais qui ont tous une seule envie, remettre la commune d’Oran sur de bons rails. Parmi ces candidats, M. El Ketroussi Ahmed, une jeune de 36 ans, cadre au sein de la caisse nationale de retraite, qui s’est lancé dans l’aventure pour participer à cette nouvelle démarche prônée par le RND qui montre un tout autre visage.
Pour lui : « Grâce à une liste de candidats bien choisis, on est décidés à travailler en faveur du simple citoyen afin de répondre à ses préoccupations et changer la mauvaise idée qu’il a à cause de la défaillance des anciens élus locaux, qui l’ont aussitôt oublié une fois installés à l’APC. » Notre interlocuteur ajoutera que « Le RND est sur le terrain et ne se contente pas des réseaux sociaux, on est sortis à la rencontre des citoyens écouter leurs réaction positives et négatives, pour qu’on ait une idée sur ce qui nous attend et ce nous allons faire pour répondre à leurs aspirations ». Le RND a évoqué dans son programme les Codes de la commune et de la wilaya doivent contenir, à l’avenir, des articles qui garantissent la protection de l’élu local contre les pressions exercées sur lui par divers cercles de l’administration locale, à l’instar des articles qui garantissent l’immunité parlementaire, il s’agit de faire de même avec l’élu local qui se trouve à la base de la relance économique locale.