Les cavaliers algériens ont pour objectif de réaliser, aux Jeux méditerranéens-2022 d’Oran (25 juin-6 juillet), “une participation honorable”, a indiqué la présidente de la Fédération équestre algérienne (FEA) Fahima Sebiane, regrettant toutefois une préparation “fortement perturbée”. “Notre objectif est de réaliser une participation honorable sans élimination, c’est-à-dire terminer nos parcours d’obstacles honorablement.On se doit de rester réalistes, nous n’avons pas le niveau olympique, nos concurrents à Oran fréquentent le très haut niveau d’une manière permanente. L’événement va se passer chez nous, on fera tout pour faire bonne figure, notamment dans l’épreuve individuelle”, a déclaré à l’APS la première responsable du sport équestre.Les épreuves de l’équitation se dérouleront au niveau du Centre équestre Antar-Ibn Cheddad (commune Es-senia), qui a fait peau neuve pour l’occasion.Pour dégager l’équipe nationale appelée à représenter l’Algérie aux JM, un regroupement à Oran était au programme à partir du 1er juin, au terme duquel cinq cavaliers ont été retenus.Voici par ailleurs la liste élargie des cavaliers, d’où seront puisés les cinq (4+1 réserviste) qui seront engagés aux JM :Aït Lounis Brahim, Bentabet Hacène, Mohamed Musrati, Chlef Bouabdallah, Allali Sid Ali, Amine Kedache, Abdelkader Ben Harat, Meheni Mounir, Musrati Ali.