Les sélections nationales de tir sportif visent “une médaille en air comprimé” lors des épreuves des Jeux méditerranéens d’Oran-2022 (25 juin – 6 juillet), malgré la présence des meilleurs tireurs mondiaux issus du bassin méditerranéen, a assuré le président de la Fédération algérienne de la discipline (FATS), Abderezak Lazreg.
Concernant la préparation pour les joutes d’Oran, le président de la FAST a indiqué que les sélections nationales ont effectué 12 stages sur le territoire national à Tipasa et Mascara, avant de prendre part à des compétitions internationales en Egypte, Turquie, Italie et Azerbaïdjan.
De son côté, le directeur technique national Mohcen Louchahi, a estimé que “l’aspect psychologique sera déterminant dans les épreuves de tir sportif, qui reposent également sur le travail physique et technique”.Les épreuves de tir sportif (messieurs et dames), qui s’étaleront sur toute la durée des JM d’Oran (25 juin – 6 juil), seront réparties sur les spécialités suivantes : tir au plateau (trap et skeet), tir air comprimé (pistolet 70m et carabine 70m) et tir à l’arc 70m.

Liste élargie des athlètes retenus pour les Jeux méditerranéens (25 juin – 6 juillet) :

Tir au plateau :
-Trap : Fouad Abid, Mokhtar Ali Benali, Lynda Benkhoucha.
-Skeet : Issam Nacib, Sallaheddine Bouali, Nadjib Amour-Kebir, Younes Assaoui, Mohamed Belebiod, Mohamed Lamine Bencherif, Ben Issa Belguitar.

Tir à air comprimé :
-Pistolet (70 m) : Amine Adjabi, Taib Mihali, Rachida Ben Salami, Yamina Lalouate.
-Carabine (70 m) : Reda Benzidane, Kouceila Adoul, Samir Bouchirab, Houda Chaibi, Insaf Hamdani, Saoussen Al-Hachemi.

Tir à l’arc :
– Tir à l’arc (70 m) : Imad Bakri, Abdelmadjid Hocine, Rayan Lazreg, Ayoub Rahlaoui, Omar Nadji, Lyna Seraf, Yasmine Belal.