L’Allemagne reste sur deux Coupes du monde diamétralement opposées, avec un titre puis une élimination au premier tour. Même s’il aligne parfois une défense à trois, Hansi Flick est attaché au 4-2-3-1 qui se construit toujours autour d’une ossature issue du Bayern Munich, son ancien club où évolue le gardien et capitaine Manuel Neuer. Le milieu et l’attaque sont essentiellement composés de Bavarois, et le style de l’Allemagne reflète forcément cette influence. Comme le Bayern, la sélection aime tenir le ballon pour proposer un jeu offensif, malgré des problèmes d’efficacité car aucun joueur ne s’impose vraiment en pointe. Le dernier rassemblement a laissé voir des lacunes et la meilleure formule n’a pas encore été trouvée.

La liste des 26 Allemands :

Gardiens : Neuer (Bayern Munich), Ter Stegen (FC Barcelone, ESP), Trapp (Eintracht Francfort).Défenseurs : Raum (RB Leipzig), Kehrer (West Ham, ANG), Bella-Kotchap (Southampton, ANG), Rüdiger (Real Madrid, ESP), Klostermann (RB Leipzig), Schlotterbeck (Borussia Dortmund), Süle (Borussia Dortmund), Ginter (Fribourg), Günter (Fribourg), Hofmann (Mönchengladbach).Milieux : Kimmich (Bayern Munich), Musiala (Bayern Munich), Goretzka (Bayern Munich), Brandt (Borussia Dortmund), Gündogan (Manchester City, ANG), Müller (Bayern Munich), Gnabry (Bayern Munich), L. Sané (Bayern Munich).Attaquants : Adeyemi (Borussia Dortmund), Füllkrug (Werder Brême), Götze (Eintracht Francfort), Moukoko (Borussia Dortmund), Havertz (Chelsea, ANG).