Boualem Belhadri

Ce dernier mardi, la bibliothèque Malek Benabi d’Ain Temouchent, a abrité une exposition des produits réalisés par des startups ayant rempli les conditions requises lors d’une précédente rencontre de sélection qui s’est déroulée à la maison de l’entrepreneuriat. Une pléiade d’activités de nouveaux créneaux liés aux secteurs de l’artisanat, de la pêche, de l’agriculture, de la santé, d’équipements de stérilisation, chirurgie et autres étaient répartis à travers les stands, où une attention particulière a été accordée à la PME Top Gloves d’Ain Temouchent spécialisée dans la fabrication de gants médico-chirurgicaux, sachant que la société sise dans la zone industrielle d’Ain Temouchent produit 310 millions d’unités par an dont 70% destinés à 578 structures hospitalières et 160 cliniques privées.
Le marché international (Espagne, Luxembourg, France et l’Allemagne) bénéficiant des 30% de la production. La représentante de ladite PME, affirme que ‘’Tope Gloves est certifiée ISO 9001 et ISO 13485 par la communauté européenne’’, ajoutant qu’’’en 2025, l’Algérie sera couverte en gants médico-chirurgicaux à 100 %. La production prévisionnelle à cet horizon devrait atteindre 700 millions de gants/an et les marchés arabes et africains seront pourvus respectivement à concurrence de 20 et 30% de la production globale’’. Notre interlocutrice précisera également que ‘’Des initiatives innovantes devaient mettre au point la fabrication de nouvelles gammes de produits compétitifs et concurrentiels aussi bien au niveau du marché national qu’à celui mondial’’. Aussi, de nombreux opérateurs intéressés, ont marqué leur présence à la recherche de prospections d’opportunités adaptées à leurs créneaux professionnels. Egalement, il y a lieu de signaler l’intérêt manifesté par de nombreux étudiants en fin de cycle à la recherche de thèmes pouvant motiver les sujets de soutenances de thèses respectives, ainsi qu’à dénicher d’éventuels domaines allant avec le cursus de formation. Par ailleurs, la direction de l’industrie a porté à la connaissance de l’assistance que 50 autorisations d’exploitation ont été remises aux opérateurs implantés dans les zones industrielles de Tamzourah et d’Ain Temouchent et dans les zones d’activités.