Pour son retour en Coupe du monde après avoir manqué l’édition 2018, difficile de savoir comment évoluera le Ghana. Le passage à une défense à 3 lors de la seconde période contre le Brésil en septembre (0-3) en amical a ouvert des perspectives. Même si l’option n°1 reste depuis la prise de pouvoir d’Otto Addo une arrière-garde à quatre, rien n’est figé avec ce groupe, d’autant que l’arrivée récente de binationaux dont Inaki Williams, l’attaquant de Bilbao, ou Mohammed Salisu, le défenseur de Southampton, peut changer des choses. L’association de ce dernier avec Alexander Djiku et Daniel Amartey s’est déjà montrée intéressante. L’équipe utilisera aussi la vitesse des Williams, Jordan Ayew ou Mohammed Kudus.

La liste des 26 Ghanéens :

Gardiens : Nuruden (Eupen, BEL), Ati Zigi (Saint-Gall, SUI), Danlad (Asante Kotoko).Défenseurs : Lamptey (Brighton, ANG), Seidu (Clermont), Djiku (Strasbourg), Mensah (Auxerre), Odoi (Club Bruges, BEL), Amartey (Leicester, ANG), Salisu (Southampton, ANG), Aidoo (Celta Vigo, ESP), Baba Rahman (Reading, D2 ANG).Milieux : Partey (Arsenal, ANG), Semenyo (Bristol City, D2 ANG), Owusu (La Gantoise, BEL), Kamal (Club Bruges, BEL), Abdul Samed (Lens), Bukari (Étoile Rouge Belgrade, SER), Afriyie (Hearts of Oak).
Attaquants : I. Williams (Athletic Bilbao, ESP), J. Ayew (Crystal Palace, ANG), A. Ayew (Al-Saad, ARS), Kudus (Ajax Amsterdam, HOL), Fatawu (Sporting CP, POR), Sulemana (Rennes), Kyereh (Fribourg, ALL).