La généralisation des protocoles modernes d’hygiène pour réduire la transmission des infections nosocomiales est une nécessité, ont affirmé les participants à une journée d’étude sur “l’importance de l’hygiène en milieu hospitalier” organisée mardi à Sidi Bel-Abbes. Les participants à cette rencontre dont des médecins, des paramédicaux et des cadres de la Direction de la santé ont mis l’accent sur l’impérative généralisation des protocoles d’hygiène modernes à tous les services médicaux des établissements de santé afin de lutter contre les microbes et de réduire la transmission des infections nosocomiales en milieu hospitalier. Dr. Baghdadli, du service de médecine du travail du CHU Abdelkader Hassani de Sidi Bel-Abbès, a indiqué que “la durée d’hospitalisation du patient pour recevoir les soins l’expose à des contaminations par la transmission de microbes ce qui nécessite d’activer un protocole d’hygiène en utilisant des matériels nécessaires pour la protection du malade et du personnel”. Il a estimé nécessaire d’assurer une gestion optimale des déchets hospitaliers par le tri, la collecte et l’élimination dans des endroits réservés à cet effet. Comme il a également mis l’accent sur l’importance d’une formation continue des personnels des établissements sanitaires sur l’hygiène en milieu hospitalier pour s’adapter aux nouveautés dans ce domaine. Pour sa part, la chargée d’information et de communication de cette rencontre, Lamia Sâadi, a souligné que l’objectif de la tenue de cette journée d’étude “est de sensibiliser les personnels du secteur de la santé sur l’importance du respect de l’environnement sanitaire à travers le respect de différents protocoles et orientations”. La rencontre vise également, a ajouté Mme Sâada, à mettre en évidence la lutte contre les microbes et les maladies nosocomiales en milieu hospitalier pour garantir un environnement sain respectant les conditions d’hygiène et améliorer les conditions d’accueil pour une prise en charge optimale des patients. L’intervenante a indiqué que le ministère de tutelle a insisté sur la nécessité d’accorder à l’hygiène du milieu et à la sécurité environnementale au niveau des structures et établissements sanitaires publics et privés “une grande importance” pour la sécurité de tous et la protection contre les maladies nosocomiales. Au cours de cette journée d’étude, les participants ont abordé plusieurs sujets, dont “la gestion et l’élimination des déchets hospitaliers”, “les orientations nécessaires au maintien de la propreté des établissements de santé” et “les équipements médicaux, méthodes, techniques et protocoles modernes pour se débarrasser de tous les microbes”.