La Suisse a atteint les quarts de finale à l’Euro en 2021, une première en grande compétition depuis 1954. L’arrivée de Murat Yakin comme sélectionneur a toutefois constitué une rupture avec l’ère Vladimir Petkovic, symbolisée par son football offensif et sa défense à trois. La Nati est repassée à quatre derrière et se montre moins joueuse, plus calculatrice. Cela ne l’a pas empêchée de terminer en tête de son groupe de qualifications devant l’Italie, lauréate du dernier Euro. Mais s’il aime faire déjouer l’adversaire, comme l’a prouvé la victoire en Espagne en Ligue des nations (2-1, le 24 septembre), le technicien a aussi su se montrer à l’écoute de ses joueurs : après une période délicate (1 nul et 4 défaites de mars à juin), il a accepté de revenir à un jeu davantage porté vers l’avant à leur demande.

La liste des 26 Suisses :

Gardiens : Kobel (Dortmund, ALL), Köhn (RB Salzbourg, AUT), Omlin (Montpellier), Sommer (Mönchengladbach, ALL).Défenseurs : Akanji (Manchester City, ANG), Comert (Valence CF, ESP), Elvedi (Mönchengladbach, ALL), E. Fernandes (Mayence, ALL), R. Rodriguez (Torino, ITA), Schär (Newcastle, ANG), Widmer (Mayence, ALL).Milieux : Aebischer (Bologne, ITA), F. Frei (Bâle), Freuler (Nottingham Forest, ANG), Jashari (Lucerne), Okafor (RB Salzbourg, AUT), Rieder (Young Boys), Shaqiri (Chicago Fire, USA), Steffen (Lugano), D. Sow (Francfort, ALL), G. Xhaka (Arsenal, ANG), Zakaria (Chelsea, ANG).Attaquants : Embolo (Monaco), Fassnacht (Young Boys), Seferovic (Galatasaray, TUR), Vargas (Augsbourg, ALL).