B.B. Lazreg

L’affaire de l’assassinat du Docteur Adjrad M’hamed, remonte, rappelons-le, au 20 juillet de l’année 2021, où la victime a été retrouvée sans vie, subissant la mort par strangulation à son domicile sis au boulevard « Benbadis ». Six mois après, la police avait interpellé cinq personnes soupçonnés d’être les auteurs.
Avant-hier, lors de leur comparution devant le tribunal criminel de la cour de Tiaret, le verdict est tombé, après que le procureur ait requis la peine capitale à l’encontre des cinq accusés présumés. Après délibération, la sentence prononcée condamne les deux accusés principaux à des peines capitales à la perpétuité et dix années de réclusion criminelle à deux autres inculpés, le cinquième mis en cause bénéficiant de la relaxe.