M. R

L’usine automobile “FIAT”, filiale du groupe Stellantis, implantée à Tafraoui, aura une capacité de production initiale de 60.000 véhicules par an la première année, pour atteindre ensuite les 90.000 véhicules par an. A l’horizon 2030, le groupe Stellantis annonce son ambition d’atteindre une capacité de production d’un (01) million de véhicules par an dans la région Afrique et Moyen Orient.
Le groupe Stellantis a signé, mardi à Alger, le nouveau cahier des charges ainsi qu’une convention avec l’Agence algérienne de promotion de l’investissement (AAPI) en application de l’accord cadre signé octobre dernier portant lancement du projet de construction automobile en Algérie de la marque italienne “FIAT”.
L’usine FIAT, sise à Tafraoui, s’étend sur une assiette foncière de 40 ha et une autre adjacente sur une superficie de 80 ha consacrée aux fournisseurs locaux et aux entreprises sous-traitantes. L’objectif étant celui de développer un véritable écosystème à travers un plan d’intégration local, dans le cadre d’un plan visant à améliorer les savoir-faire des acteurs existants en Algérie, et à trouver de nouveaux acteurs pour réaliser les moyennes d’intégration requises dans le cahier des charges.