Un projet de coopération algéro-américain pour le développement du patrimoine culturel a été lancé samedi à Tipasa, sélectionnée comme wilaya pilote pour la concrétisation de cette initiative, a-t-on appris auprès de la directrice locale de la culture. Il s’agit d’un projet algéro-américain visant le développement du patrimoine culturel algérien dans le cadre d’accords de coopération et de partenariat entre les deux pays, de “nature à valoriser les produits de l’artisanat et de faire la promotion du patrimoine de la région” , a indiqué à l’APS, la directrice de la culture et des arts, Sabiha Tahrat. D’une durée de deux jours (samedi et dimanche), le programme de mise en œuvre de ce projet prévoit notamment l’organisation d’une exposition d’artisanat traditionnel et d’ateliers de formation au siège du Centre arabe d’archéologie, avec un encadrement assuré par des spécialistes du domaine, en présence de l’ambassadrice des Etats-Unis en Algérie, Elizabeth Moore Aubin. Plus d’une trentaine d’artisans spécialisés en vannerie, poterie, céramique, habits traditionnels, tapis, peinture et gâteaux traditionnels, entre autres, participent à cette exposition. Parallèlement à cette foire artisanale, une exposition d’arts plastiques est également organisée à l’occasion, selon la même responsable. Deux ateliers de formation sont, également, portés au programme de la manifestation, le premier qui s’est tenu samedi, concerne la “marque commerciale”, et le 2e a été organisé, hier dimanche, sur le thème “Prix et commercialisation”. La manifestation sera clôturée par l’animation d’une table ronde, qui réunira des artisans algériens et américains, par visioconférence.