K.A

Le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, a donné vendredi, en fin d’après-midi, au nom du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, le coup d’envoi de la 7e édition du Championnat d’Afrique des nations de football des joueurs locaux (CHAN 2022) dont la cérémonie d’ouverture se tient au stade Nelson-Mandela de Baraki à Alger.La cérémonie d’ouverture de ce championnat qui se déroule jusqu’au 4 février prochain, se tient en présence de membres du gouvernement et de représentants d’instances footballistiques internationales et locales, dont le président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Djahid Zefizef ainsi que le petit-fils de Nelson Mandela, Zwelivelile.

Venus des quatre coins du pays, des milliers de supporters algérien ont envahi ce vendredi après-midi le stade Nelson Mandela de Baraki, pour assister au match d’ouverture du 7e Championnat d’Afrique des nations CHAN-2022 (reporté à 2023), prévu à partir de 20h00 entre l’Algérie et la Libye.Le public algérois en particulier et algérien en général, renoue ainsi avec les grands événements footballistiques continentaux, d’autant que l’Algérie n’a plus organisé ce genre de rendez-vous depuis la Coupe d’Afrique des nations CAN-1990.Munis d’écharpes aux couleurs algériennes, emblème national accroché sur les épaules, les supporters algériens ont donné de la voix juste devant les différentes entrées réservées au grand public.Les organisateurs ont veillé à ce que l’entrée se fasse dans les meilleures conditions, sous le regard vigilant des services d’ordre.Une fois dans les tribunes, l’ambiance a atteint son paroxysme, à moins d’une heure du début de la cérémonie d’ouverture, au moment où les supporters continuaient à affluer dans l’enceinte. Des chansons d’interprètes africains au rythme purement africain, ont été diffusées à grands décibels.De leur part, les représentants des Médias ont trouvé toutes les facilités à l’intérieur de ce magnifique stade pour exercer leur mission dans les meilleures conditions, d’autant que le Comité local d’organisation (COL) n’a pas lésiné sur les moyens.

Cérémonie aux couleurs africaines

La cérémonie d’ouverture a été grandiose, en présence d’une pléiade de chanteurs algériens et africains qui ont donné le coup de starter d’une CHAN qui sera l’une des meilleures éditions jamais organisées, comme l’a si bien indiqué jeudi le président de la Confédération africaine (CAF) Patrice Motsepe.
L’événement a été accompagné par de nombreuses créations musicales autour du thème de l’authenticité musicale africaine et de l’aspect festif, jeune et rassembleur du sport roi.”Merhba”, création originale du grand auteur,compositeur et guitariste algérien Djamel Laroussi, qui colle parfaitement au thème choisi pour ce CHAN reflétant l’hospitalité algérienne, a été revisitée pour l’occasion dans un timbre à mi-chemin entre le Desert Blues et les musiques traditionnelles Touareg.L’établissement Arts et culture de la wilaya d’Alger, a proposé quant à lui un spectacle novateur de sa chorale qui a accompagner cette compétition africaine.La Chorale a revisité de nombreux classiques de la musique africaine dans une version polyphonique accompagnée d’une nouvelle création chorégraphique intitulée “Rêve africain”.Soolking a enflammé le stade après le passage des danseurs qui ont résumé les cultures diverses algériennes : assimi, kabyle chaoui,alaoui et targui. Le podium, aux motifs de la casbah d’Alger, a été illuminé par les feux d’artifice et la chanson Marhaba a été l’hymne qui résonnera longtemps dans les travées des stades. Pour compléter le show, plusieurs anciennes légendes africaine ont assisté à cette journée inaugurale, dont le Nigérian Jay-Jay Okocha, le Sénégalais El-Hadji Diouf, ou encore le Ghanéen Gyan Asamoah.

Le CHAN peut commencer !

Pour rappel, le stade de Baraki baptisé au nom de l’ancien président sud-africain Nelson Mandela, a été inauguré officiellement jeudi par le Président de la République M. Abdelmadjid Tebboune, en présence notamment du président de la Fédération internationale (Fifa) Gianni Infantino, et le président de la Confédération africaine (CAF) Patrice Motsepe.