K.O / H.N

Dans le cadre des programmes de réalisation des ensembles d’habitation en cours à travers la wilaya d’Oran, les pouvoirs publics centraux, ont décidé de l’augmentation du quota, toutes formules confondues, un quota porté à 9 200 logements au lieu des 4 000 prévus initialement, qui seront distribués durant l’année 2023, répartis sur deux phases, plus précisément, allant de février à mars, et de juillet jusqu’au 1er Novembre à l’occasion de la commémoration de la glorieuse révolution armée, et ce en application des nouvelles instructions émanant des hautes instances du pays. Et de rappeler la nécessaire distribution de plus de 4 000 unités d’habitations dont les clés doivent être à leurs bénéficiaires durant la période s’étalant de février au 19 mars prochains, date de la célébration de la fête de la victoire, soit avant le prochain mois sacré du ramadhan, pour qu’un autre quota soit distribué le 05 juillet rentrant dans le cadre de la célébration du soixantenaire de l’indépendance. Dans un autre contexte, rappelons que ce prochain dimanche, une réunion conjointe interministérielle regroupera les représentants des deux départements de l’habitat et de l’agriculture liée à la levée d’obstacles entravant les opérations de transfert des terres rattachées au patrimoine foncier agricole au profit du patrimoine foncier urbanisable pour la réalisation des projets d’équipements publics dans la wilaya d’Oran. Et de préciser, qu’à l’issue de cette réunion interministérielle conjointe, il sera procédé à la signature d’une convention entre la Direction Générale des Domaines représentée par le Ministère des finances et le Ministère de l’Agriculture, et qui sera ainsi parachevée par le transfert réglementaire du patrimoine foncier. Et de rappeler que la wilaya d’Oran est depuis de longues années exposée à une crise en termes de déficit du foncier urbanisable, une problématique amenant les autorités de wilaya à la tenue d’une série de séances de travail et de coordination consacrées à l’élaboration de programmes de distribution de logements en voie d’achèvement ainsi qu’à la programmation de divers autres projets à l’orée de l’année 2023, sachant que le programme de distribution des logements 2022, n’a pu être réalisé à terme, d’où la nécessité à procéder à la finalisation des programmes antérieurs avant la fin de ce premier trimestre 2023.