H. N

Les services de la wilaya d’Oran vont bientôt distribuer 500 unités des Logements Promotionnels Aidés (LPA) inscrites dans le deuxième programme et ce suite à la finalisation des travaux lancés par 05 promoteurs immobiliers au niveau de la commune de Misserghine, ainsi que dans la partie de la commune d’Es-Sénia et 120 autres unités à Hassi Bounif et Gdyel.
Les autorités locales tentent de donner une réelle impulsion au processus de distribution des logements promotionnels aidés (LPA) une formule qui connait beaucoup de retard au vue de l’inscription des bénéficiaires en 2018.Le total de ces logements, entamés en 2020, est de l’ordre de 500 unités, et sont considérées comme prêtes selon des informations parvenues à Cap Dz. L’urgence aujourd’hui étant celle de libérer le plus grand nombre de logements sous la formule LPA pour entamer de nouveaux programmes et « passer » à autre chose. Cependant l’équation n’est pas des plus simples puisque les logements LPA 1er du nom, inscrits dès 2013, notamment à Belgaïd par deux promoteurs, n’ont toujours pas été livrés à ce jour. A cet effet nous apprenons que des souscripteurs au programme LPA 1 ont décidé de se réunir et de protester contre l’énorme retard pris dans la livraison de leurs logements. Toujours selon nos sources, une annonce pour libérer les logements sera faite avant le mois de ramadhan, soit avant fin mars 2023, sauf imprévu de dernière minute, spécifiquement pour des considérations administratives.
Le retard serait expliqué par le fait que les mêmes promoteurs immobiliers sont également pris par d’autres engagements de livraison, notamment dans les formules du social et du public locatif. Oran étant devenu un immense chantier de construction de logements, tous types confondus.