R.N

Des tentatives d’introduction de 8,33 quintaux de kif traité via les frontières avec le Maroc ont été mises en échec, alors que 48 narcotrafiquants ont été arrêtés dans des opérations menées par des détachements combinées de l’Armée nationale populaire (ANP), durant la période du 18 au 24 janvier, indique un bilan opérationnel  rendu public mercredi par le ministère de la Défense nationale. « En continuité des efforts soutenus visant à contrecarrer le fléau du narcotrafic dans notre pays”, des détachements combinés de l’ANP “ont arrêté, en coordination avec les différents services de sécurité lors d’opérations exécutées à travers les Régions militaires, 48 narcotrafiquants et mis en échec des tentatives d’introduction de grandes quantités de drogues provenant des frontières avec le Maroc s’élevant à 8 quintaux et 33 kilogrammes de kif traité, tandis que 350 grammes de cocaïne et 716.914 comprimés psychotropes ont été saisis » indique le communiqué du ministère de la Défense nationale. Par ailleurs dans le cadre de la lutte antiterroriste, des détachements combinés de l’ANP “ont arrêté 11 éléments de soutien aux groupes terroristes dans des opérations distinctes à travers le territoire national”, ajoute la même source.