Boualem Belhadri

A Ain Temouchent, les préparatifs relatifs à l’ouverture des marchés de la Rahma vont bon train et laissent présager des prix à la portée des bourses moyennes, avait déclaré, un responsable de la direction du commerce et de promotion des exportations, jeudi dernier. Pour l’heure, 03 grandes surfaces ont été recensées au chef-lieu de wilaya, dont Hay Moulay Mustapha, Hay El Jouhara, et au centre-ville à Sidi Said. Cette dernière surface relève de la chambre de commerce et industrie –CCI-Sufat d’Ain Temouchent, cite la même source qui précise que l’approvisionnement en denrées alimentaires sera assuré. Les réunions de coordinations tenues sous l’égide de la wilaya en présence des responsables de l’agriculture, de la chambre de commerce, de la chambre de l’agriculture, du partenaire professionnel ont abordé la possibilité d’ouvrir des marchés de la Rahma au niveau d’El Amria, situé en plein centre-ville, un site qui fera l’objet d’une visite des autorités de la wilaya à l’occasion de la célébration de la journée de la victoire le 19 mars, apprend-on de la cellule de communication de la wilaya. Et de rappeler qu’une trentaine de brigades de contrôle de la qualité des produits de large consommation sont déjà opérationnelles à travers les marchés, points de vente, grossistes, souks hebdomadaires sillonnant l’ensemble des daïras et les chefs-lieux de communes. S’agissant de la disponibilité des produits de première nécessité, la direction du commerce se dit garante quant à l’approvisionnement des commerçants et des grandes surfaces. Selon les informations des professionnels de l’agriculture, pas moins de 150 serres seront exploitées durant les premiers jours du ramadhan pour l’approvisionnement en fruits et légumes en provenance des régions de Terga, Sidi Ben Adda, Ouled Boudjemaa, Ouled Taoui, El M’Said, Bouzedjar, El Amria, Oulhaça, Ain Temouchent, Emir Abdelkader, Beni Ghanem, Rechgoun…