Le 26ème Salon international du livre d’Alger (SILA) sera organisé, du 25 octobre au 4 novembre, sous le slogan “L’Afrique écrit son avenir” avec la participation de 1.283 exposants représentant 61 pays dont 18 pays africains, a-t-on appris mardi auprès du commissaire du salon, Mohamed Iguerb.
Lors d’une conférence de presse tenue au Palais de la Culture “Moufdi-Zakaria”, M. Iguerb, accompagné deux directeurs centraux du ministère de la Culture et des Arts, a indiqué que le Salon international du livre d’Alger, organisé sous le haut patronage du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, vient cette année rendre hommage au continent africain sous le slogan “L’Afrique écrit son avenir”. Le Commissaire a ajouté que cet important évènement culturel consacré au livre “mettra en évidence les acquis historiques communs, les présentera et les valorisera culturellement et économiquement, en plus de passer en revue les aspirations des pays et des peuples africains, notamment l’Algérie”.
Le salon verra la participation de 1.283 exposants, dont 267 exposants algériens, 361 exposants arabes et 625 exposants étrangers, répartis sur une superficie dépassant 20.000 m², selon M. Iguerb qui a qualifié cette participation de ” record, qui n’a jamais été atteint lors des précédentes éditions, ce qui fait du salon l’une des plus grandes expositions au monde et le premier dans les pays arabes, africains et méditerranéens en termes de participation, de demande et de ventes”.
En outre, 40 activités culturelles et littéraires ont été programmées, réparties à travers des séminaires et des plateformes sur la littérature, l’histoire, le monde de l’enfance et de la jeunesse, en présence de personnalités algériennes, arabes, et étrangères, en plus de consacrer un programme célébrant l’anniversaire de la révolution du 1er novembre, intitulé “Novembre au cœur du SILA”.
Plusieurs figures éminentes devront participer à ce salon, entre autres, Rachid Boudjedra, Ouassini Laredj, et Lahbib Sayah d’Algérie, ainsi que d’autres écrivains du Camroun, de Guinée, du Mali, de la Palestine, du Soudan, de la Tunisie, de la Syrie, de la Jordanie, des Etats-Unis, du Mexique et du Royaume-Uni.
Parmi les conférences attendues lors de ce salon, selon le programme tracé, figurent une conférence sur le roman arabe, entre local et mondial, une autre sur l’intellectuel Malek Bennabi à l’occasion du 50e anniversaire de sa disparition, une rencontre sur le livre en papier et le livre numérique, outre la présentation de l’expérience de l’université africaine dans la wilaya d’Adrar et ses efforts de recherche conjoints avec l’Afrique. Par ailleurs, le Commissaire a fait savoir que le programme culturel du “Sila 26” devra évoquer un 2e axe principal, à savoir “le livre et la numérisation”, car ce sujet est lié à “l’opération lancée par l’Algérie dans tous les domaines dans le cadre de la mise en œuvre des instructions du président de la République”.