Le tribunal de Sidi Bel Abbes a ordonné le placement en détention provisoire de quatre (4) individus impliqués dans l’affaire du meurtre d’un officier de police de la sûreté de la wilaya, a indiqué lundi un communiqué de presse de cette instance judiciaire. “Conformément aux dispositions de l’article 11 du Code de procédure pénale, le procureur de la République près le tribunal de Sidi Bel Abbes informe l’opinion publique qu’en date du 9 février 2024, les éléments de la Gendarmerie nationale de Sidi Bel Abbes ont reçu un appel téléphonique au numéro vert 1055 signalant la présence d’un cadavre calciné sur la route reliant Sidi Bel Abbes à Aïn Trid”, a précisé le communiqué de presse. Les éléments de la sûreté ont effectué les procédures nécessaires, en présence du procureur de la République et du médecin légiste. Une enquête préliminaire a été ouverte, qui a permis d’identifier la victime, un officier de police qui travaillait de son vivant à la sûreté de la wilaya de Sidi Bel Abbès et dont le corps a été brûlé pour masquer le crime, ajoute le communiqué précisant que l’auteur principal et ses acolytes ont été arrêtés et présentés le 19 février 2024 devant le procureur qui a ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire contre 4 accusés pour association de malfaiteurs et homicide volontaire avec préméditation, et d’autres accusés pour délit de non-dénonciation. “Après audition des accusés par le juge d’instruction, ce dernier a  ordonné le placement en détention provisoire de quatre accusés, et le placement sous contrôle judiciaire de deux autres accusés”, conclut le communiqué.