Meriem B

À l’approche de l’Aïd El-Adha, les autorités de la wilaya d’Oran ont mis en place diverses mesures pour assurer la sécurité et faciliter les déplacements des citoyens.
Ces préparatifs impliquent plusieurs directions, notamment la Gendarmerie nationale, les services agricoles et la Protection civile, afin de répondre aux besoins spécifiques de cette période festive.

Sécurité routière et lutte contre le vol de bétail

La Gendarmerie nationale d’Oran a élaboré un plan spécial visant à intensifier les patrouilles sur les routes et aux points de vente de bétail. Ces actions visent à fluidifier les déplacements des citoyens et à prévenir les vols de bétail, un crime qui tend à augmenter durant cette période.
Grâce à une coordination accrue entre les unités et des plans d’action bien étudiés, le nombre de vols a significativement diminué. En effet, la récupération des têtes de bétail volées a augmenté grâce à une surveillance renforcée des bandes criminelles, souvent actives pendant les périodes de forte demande. Les autorités ont également mis en place un recensement obligatoire des éleveurs et de leurs troupeaux. Chaque éleveur doit posséder une documentation certifiant le nombre exact de têtes de bétail, réduisant ainsi les déclarations frauduleuses et facilitant les démarches pour l’indemnisation en cas de vol.

Points de vente de bétail et contrôles sanitaires

La direction des services agricoles de la wilaya d’Oran a désigné 60 points de vente autorisés pour le bétail à travers neuf communes, dont Arzew, Boutlélis et Aïn El-Turck. Ces points de vente sont strictement contrôlés pour garantir la santé des animaux, avec des inspections vétérinaires obligatoires. Les éleveurs doivent présenter un certificat de santé pour leurs troupeaux à leur arrivée et départ des points de vente.

Protection des forêts contre les incendies

En parallèle, la Conservation des forêts d’Oran a pris des mesures rigoureuses pour protéger les zones forestières contre les incendies, qui sont courants durant l’été et les périodes festives.
Un plan de surveillance et de patrouille renforcé a été mis en œuvre, interdisant notamment toute activité de barbecue dans les forêts, particulièrement celles proches des plages, très fréquentées par les familles. Le Conservation des forêts a souligné l’importance de ces mesures, rappelant que la négligence et l’insouciance des citoyens ont causé des incendies dévastateurs par le passé. Pour renforcer ces efforts, la Protection civile, en coordination avec la direction des travaux publics et de la Santé, des moyens importants ont été mobilisés, entre autres, des camions-citernes et de matériel de lutte contre les incendies, prêts à intervenir rapidement en cas d’urgence.
Des tours de surveillance ont été installées pour détecter les feux de forêt à un stade précoce, et des campagnes de sensibilisation ont été lancées pour sensibiliser les citoyens sur les mesures de prévention des incendies.
Malgré ces efforts, les forêts d’Oran continuent de subir des pertes significatives chaque année, principalement dues à l’augmentation des températures et à l’imprudence humaine.
Ces préparatifs et mesures témoignent de l’engagement des autorités d’Oran à assurer une fête de l’Aïd El-Adha sécurisée et organisée pour tous les citoyens, tout en préservant les ressources naturelles de la région.