H.Nassira

La Direction de la protection civile de la wilaya d’Oran a mobilisé toutes ses capacités humaines et matérielles pour une saison estivale sans problèmes majeurs, d’autant plus que cette année, la capitale de l’ouest devrait accueillir, selon les prévisions, un grand nombre de vacanciers de l’intérieur et de l’extérieur du pays.
Cet afflux exceptionnel s’explique par la réduction de 50 % sur les prix des billets d’avion notamment. La saison écoulée a enregistré un nombre d’estivants dépassant les 26 millions de personnes, a annoncé Bellala Abdelkader, le chargé de la communication de ce corps constitué. « Pour un été à l’abri des dangers des noyades et des feux de forêts et afin d’assurer confort et sécurité aux vacanciers, des formations et des dispositifs de protection ont été mis sur pied à travers l’ensemble du territoire de la wilaya pour intervenir efficacement et rapidement », a précisé ce responsable à Cap Dz.
Aussi, la protection civile a mis en garde contre les incidents de noyade sur les plages autorisées et les zones rocheuses interdites de la wilaya au nombre de 14. Au cours des trois dernières années, pas moins de 39 noyades ont été enregistrées, dont 25 survenus dans des sites interdits et accidentés, tandis qu’au niveau des plages autorisées, seules 17 victimes de noyade ont été déplorées. Selon des rapports émanant de la protection civile, la fréquence des noyades a augmenté à la suite de la diminution depuis 2021, de la pandémie du Covid-19.
Sur un total de 8.539 interventions sur les plages, les agents ont sauvé 2.276 personnes d’une mort certaine et pas moins de 4.084 vacanciers ont reçu des soins sur place.
S’agissant des accidents de la route, les éléments de la protection civile ont effectué 12.995 interventions sur des accidents ayant causé la mort de 210 personnes au cours des trois dernières années.
Pour la seule saison estivale précédente, il a été enregistré 8.535 interventions. Selon les données des trois années écoulées, les incendies de forêt ont détruit plus de 10 hectares de superficie forestière et 16 ares de cultures agricoles.
Ces feux ont été circonscrits grâce à l’intervention des pompiers. La Protection civile recommande le respect des règles de sécurité et des consignes pour éviter les risques de noyade, les accidents de la circulation, les feux de forêt et les intoxications alimentaires.
Notons enfin que la protection civile de la wilaya d’Oran a pris toutes les mesures nécessaires assurer à la saison estivale de 2024, un franc succès, en mobilisant plus de 32 assistants professionnels et chefs de postes, 31 assistants de plongée et 950 surveillants de plages saisonnières à travers 32 plages autorisées à la baignade.
Sept unités côtières ont été également déployées pour intervenir avec célérité en cas de demande d’intervention ou de sauvetage, a encore précisé le chargé de la communication de ce corps constitué.